Votre centre de ressources sur l'Union européenne

accueil
Ressources
Actualités

Prix Liberté 2020 : à vous de voter ! 

Partager
Pour sa deuxième édition, le Prix Liberté, organisé par la Région Normandie, invite tous les jeunes Français et d’ailleurs, âgés de 15 à 25 ans à voter pour une personne qui s’est engagée dans un combat qui favorise les libertés. L’année dernière, c’est Greta Thunberg qui avait remporté le prix pour son engagement climatique, mais qui lui succédera ?
3 candidats en lice

Loujain Al Hathloul

Elle est une militante saoudienne pour les droits des femmes âgée de 39 ans. Elle est notamment  connue pour avoir protesté contre l'interdiction de conduire des femmes en Arabie Saoudite. Alors qu’elle tentait de franchir la frontière vers les Emirats Arabes Unis en décembre 2014, elle a été arrêtée pour la première fois et une seconde fois en 2017, sans vraiment de motif et sans avoir le droit à un avocat. Depuis le 15 mai 2018, elle est emprisonnée dans la prison de Riyad aux côtés d’autres activistes féministes. Après son jugement en mars 2019 (sans avocats ni charges précises), les autorités ont proposé de la libérer à conditions qu’elle fasse une vidéo en mentant sur ses conditions de détention (torture, agressions sexuelles), ce qu’elle a refusé.

Père Pedro Opeka

Il est un religieux catholique argentin âgé de 71 ans. Il a fondé l’association Akamasoa en 1989 afin de combattre la pauvreté à Madagascar. Il redonne ainsi une dignité aux plus démunis en édifiant des logements décents, en scolarisant les enfants et en offrant du travail à la population. Depuis sa création, ce sont plus de 500.000 personnes qui ont pu bénéficier de cette aide précieuse.

Nasrin Sotoudeh

Elle est une avocate iranienne, spécialisée dans les Droits de l’Homme, âgée de 56 ans. Elle est tout d’abord connue pour avoir défendu des activistes, des politiques de l’opposition, des prisonniers condamnés à mort lors des élections de 2009 en Iran. En septembre 2010 elle est arrêtée une première fois pour “diffusion de propagande et conspiration mettant en danger la sécurité de l'État” avant d’être condamnée en janvier 2011 à 11 ans de prison, l’interdiction d’exercer son métier et de quitter le pays. Elle sera graciée deux ans plus tard après avoir remporté le Prix Sakharov remis par le Parlement européen. Le 13 juin 2018, elle est de nouveau arrêtée, et condamnée le 11 mars 2019 à 10 ans de prison et à 148 coups de fouet pour avoir protesté contre l’obligation des femmes à porter le voile en Iran.

Vous avez jusqu’au 6 juin 2020 pour décider, qui selon vous, mérite de gagner cette année.

Justine Rochet, Volontaire en Service Civique

En savoir plus 

Vous pouvez voter sur le site du Prix Liberté

Page Facebook du Prix Liberté : https://www.facebook.com/PrixLiberte/ 

Suivez nos actualités et activités sur notre page Facebook.




Voir toutes les actus