Votre centre de ressources sur l'Union européenne

accueil
Ressources
Actualités

L'engagement de l'UE pour l'environnement

Partager

Le développement durable est depuis longtemps l'un des principaux piliers du mandat de l'UE. Chaque aspect lié à la durabilité a été promu et considéré comme primordial pour établir une société idéale. Le terme durabilité a été inclus pour la première fois dans le traité d'Amsterdam en 1997, avec l'obligation d'intégrer la préservation de l'environnement dans toutes les politiques sectorielles de l'UE, le but final était de promouvoir le développement durable.

 

En 2010, la Commission a adopté la stratégie Europe 2020, afin de transformer l'UE en une économie intelligente, durable et inclusive, de renforcer la coordination des politiques entre l'Union et les gouvernements nationaux. Depuis 2000 jusqu’à nos jours, le niveau d’emploi dans le secteur vert de l’économie a augmenté huit fois plus vite que son taux dans l’ensemble de l’économie. Depuis l'adoption d'Europe 2020, l'UE s'est confirmée comme l'un des meilleurs promoteurs de la protection de l'environnement dans le monde entière. Elle a développé une sociétés vraiment orientée vers la question et continue de travailler dur pour créer les circonstances les plus appropriées dans lesquelles générer une économie respectueuse de l'environnement pour sauvegarder la nature et le bien-être des personnes. Une grande attention a été accordée au renforcement de la synergie entre les politiques, en particulier dans les domaines de l'énergie, du climat, de la R&D, de l'industrie et de la compétitivité pour combler le fossé entre la mise en œuvre des politiques et les défis nationaux.

 

 

L'effort de l'Union s'est toujours accompagné de l'implication des États membres et des parties prenantes. L'effort des membres peut être concilié avec celui de l'Union dans le cadre de ce que l'on appelle «décision d'engagement partagé", reconnaissant les différences entre les pays. Il fonctionne comme un instrument fondamental pour façonner l'agenda 2030 au niveau mondial. L'année dernière, la Commission Européenne, sous la direction de la présidente Ursula Von der Leyen, a lancé le Green New Deal pour l'Europe, un plan ambitieux, pragmatique et complet pour stimuler l'UE vers le processus de transformation en une réalité zéro émission de gaz à effet de serre, assurant ainsi la prospérité, la sécurité et la liberté pour tous les citoyens et leurs communautés. Il peut être interprété comme une refonte complète des secteurs de l'économie, des transports et de l'énergie, de sorte que, grâce à une série d'actions concrètes, la Commission envisage de revoir toutes les lois et réglementations de l'UE connexes afin de les aligner sur les objectifs climatiques 2050.

 

 

En ce qui concerne le changement climatique, l'UE applique des politiques et des stratégies au niveau macro, menant la discussion internationale sur la question, sa portée est strictement liée au respect réussi de l'accord de Paris. L'application d'un système efficace de politique environnementale a conduit l'UE à apporter de réelles améliorations à l'ensemble du sujet. Un exemple: plus de 99% de l'eau potable fournie sur le territoire est sécurisée grâce au processus d'amélioration en cours sous les directives de l'UE en la matière. Au niveau international, l'UE a les compétences pour transmettre son expérience et promouvoir la sensibilisation de la question, mais elle doit essayer de reconsidérer autant que possible les thèmes climatiques et énergétiques en dehors des enjeux politiques, afin de garantir une meilleure cohésion et un renforcement coopération sur la base de besoins différents.

 

 

Un Article de Simone Nobile / CRIJ Normandie




Voir toutes les actus